13,5 ,N.Barr

Publié 9 mars 2013 par ladybarbotine

Ça y est, enfin un polar dans les petits chroniques smiley jenny 2

 

 

13,5

 

1968, Prentiss, Mississipi. Polly Deschamps, âgée de 15 ans, fuit un cauchemar : une mère alcoolique, un mobil-home délabré, une vie sans espoir. Elle se retrouve à la Nouvelle Orléans, dans le quartier Français, avec seulement onze dollars en poche. 2007. Polly est devenue une professeur d’anglais respectée de La Nouvelle Orléans. Divorcée, elle vit seule avec ses deux filles, lorsqu’elle rencontre Marshall Marchand, un brillant architecte, qui oeuvre à la reconstruction de la ville, détruite par l’ouragan Katrina. Polly ne tarde pas à tomber sous son charme avant de découvrir que Marshall est hanté par le drame du Butcher boy, ce jeune garçon qui, en 1971, a massacré sa famille à la hache. Quel rapport entretient-il avec ce fait divers atroce ? Polly se lance dans une quête éperdue de la vérité, aux retournements multiples, qui sera aussi une véritable descente aux enfers.

 

 

 

Publicités

80 NOTES DE JAUNES, V.Jackson

Publié 9 mars 2013 par ladybarbotine

E n route pour le mummyporn!!!!!!!!!!

 

80 notes de jaunes

« Enfin un roman où le désir féminin se décline en d’autres nuances que le Grey » Belle de Jour
Prisonnière d’une relation en demi-teinte, Summer, violoniste passionnée, trouve refuge dans la musique. Elle passe ses après-midi à interpréter Vivaldi dans le métro londonien. Quand son instrument est détruit, elle reçoit le message d’un admirateur secret. Dominik, séduisant professeur d’université, se propose de lui offrir un violon en échange d’un concert… très privé.
Dominik et Summer se jettent alors à corps perdu dans une liaison sulfureuse aussi imprévisible qu’excitante. La jolie violoniste laisse libre cours à des pulsions interdites et s’abandonne enfin à la passion, mais elle va découvrir qu’il n’y a pas de plaisir sans souffrance… 

Voilà un roman NUL!!!!!!

Autant dans « 50 nuances de gris », on avance dans une histoire avec des sentiments, et une relation partagée, autant ici, on ne fait que décrire les pulsions sexuelles et le partage des corps sans réel sensation, émotion que celle de la jouissance.

 

Moi, je n’ai pris aucun plaisir à lire ce livre ………….

 

LA MAISON DE LONDRES, L.Blaizot

Publié 22 janvier 2013 par ladybarbotine

Avec le challenge mystère, je viens de découvrir une nouvelle version du monde vampirique!!!!!!

maison de londres

 

Londres, 1895.

Ruppert Haversham, Arthur Ruterford et Hubert Michel, trois vampires aux caractères aussi différents que marqués, tentent de vivre normalement malgré la malédiction dont ils s’estiment victimes. Affiliés à la puissante Maison de Londres, ils se retrouvent chargés de l’éducation d’un nouveau collègue, Donald Crump.
Malheureusement, ce dernier se révèle être une véritable calamité qui va mettre en péril l’organisation dont il est censé faire partie. Par sa faute, la guerre avec la Maison de Cardiff prend des proportions alarmantes et ses camarades sont contraints de rattraper ses bêtises.
Leurs pérégrinations vont les mener de Londres à Upper Plot, un village qui semble recéler la clé de leur problème… et même peut-être davantage 

Je n’arrive vraiment pas à quitter les écrivains français…..fouet, et je ne le regrette pas!! Et puis, j’étais très curieuse de « connaître » d’autres vampires…….

La plongée dans un Londres, fin 19é siècle, est  dépaysante, la description des protagonistes (ils sont si différents les uns des autres) ainsi que leur univers familier est savoureuse et bonne  nouvelle : pas de blabla sur leur mode de vie vampirique, ils nous apparaissent presque humains.

Donc voilà nos « trois mousquetaires » qui prennent en charge un jeune vampire, et qui en parallèle secondent leur « chef », dirigeant de la maison auquel ils appartiennent.

Mais nos trois compères ne sont pas heureux de leur situation démoniaque, et malgré leur don, ils souhaitent mener une vie tranquille, hé hé, eux aussi…….Ils mettent à profit la guerre avec une autre maison pour s’éloigner de la capitale et trouver un sens à leur destin.

 

Une autre vision des vampires très agréable, traitée comme une page de vie!!!!!! L’écriture est fluide, facile à lire. N’ayant jamais lu de « steampunk », ce livre m’a plu et je tenterai prochainement un aure roman de cette catégorie….

LE PORTRAIT D’UN MARSHAL, P.Lissa

Publié 21 janvier 2013 par ladybarbotine

Choix 1er du challenge mystère, classé dans la catégorie steampunk, et ayant lu de bonnes critiques sur la série « starters », je me suis dis pourquoi pas……

portrait d'un marshal

Les Enders sont-ils tous mauvais ? Pas vraiment… Alors pas d’hésitation, glissez-vous dans la peau de l’un d’entre eux …….

Voici, une nouvelle qui nous fait découvrir les enders et starters, l’univers de Price Lissa. Une quarantaine de pages pour suivre le marshal dans son enquête (débutée avec la mort de sa fille, une starter).

L’intrigue n’est pas haletante, en elle-même, car elle est vite conclue!!!! L’intérêt de cette anecdote est la plongée dans un monde nouveau où règne la guerre et la division d’un peuple en 2 entités : starters (les plus jeunes) et les enders, possédant plus et vivant mieux.

Ce court roman m’a permis d’apercevoir une facette de l’univers assez noir d’un auteur de dystopie (genre qu’il ne me déplaît pas), mais ne me laissera pas un grand souvenir.

L’AUBE DE LA GUERRIERE, V.Terral

Publié 21 janvier 2013 par ladybarbotine

Suite à la lecture de « samhain », me voilà emportée chez les anges et les démons……

 

l'aube de la guerrière

 

« Marre de jouer les éboueuses ! De ramper dans les divers infra-mondes à traquer les monstres les plus tordus de la Création. Et maintenant, on nous envoie sans équipier, direct au casse-pipes ! Trop de boulot, qu’ils disent. Trop de manifestations. Il paraît que c est à cause de la fin du monde. Quel monde, déjà, je ne sais pas trop… Mais quelle fin en plus ?! On a déjà eu droit à l’éclipse de 1999, au bug de l’an 2000, à l’ère du Verseau qui s’est glissé quelque part là-dedans et maintenant à décembre 2012 grâce à cette connerie de calendrier maya ! N’importe quoi… Remarquez, je devrais quand même me méfier ; je suis bien placée pour savoir qu’en matière de légendes, il n’y a pas de fumée sans feu. La preuve : moi, ça fait trois semaines que je suis un ange guerrier.» À peine décédée, Solange est envoyée à l armurerie divine. Le Livre de saint Pierre a parlé : guerrière par prédisposition naturelle, mais ange sans grande valeur, elle ne sera d’aucune utilité dans la guerre qui oppose les siens aux démons. Autant l’utiliser près des Fosses, ces lieux dispersés dans les plans qui ont pour point commun d’abriter des Larves et autres créatures de cauchemar. Lesquelles ont une fâcheuse tendance à fuguer… Un job qui n’a rien de bien intéressant à part une meilleure connaissance des différents types d’effluves méphitiques jusqu’à ce qu’elle découvre que les démons aussi envoient des guerriers dératiser les abords des Fosses. Dont Terrence et Aghilas… ce dernier possédant le même Don qu’elle, un pouvoir très rare visiblement : le Feu des Ténèbres

 

Là, je suis mitigée quant à ce roman. Le synopsis m’ayant accrochée, j’en attendais beaucoup ……  à l’arrivée : petite déception confus

 

 

L’entrée dans le monde des anges fut difficile, je perdais pied dans le passage entre les plans, je me demandais à quoi pouvaient servir les larves, etc…..

 

Pourtant, j’ai aimé le franc-parlé de Solange (ainsi que le petit jeu de mot!!!!smiley jenny 2). Elle ne s’en laisse pas compter, et n’a pas peur de grand-chose, et puis ose ressentir de l’attirance et plus pour le « démon guerrier » porteur du même don qu’elle.

J’ai apprécié aussi les personnages secondaires : les 2 démons, le forgeron, l’ange déchu, ils sont dotés d’un caractère bien trempé comme celui de Solange, et créent avec cette dernière des dialogues pétants!!!!!

 

En conclusion, malgré une lecture en dent de scie, ce moment de lecture reste sympa……

 

 

 

 

SAMHAIN, A.F.Cassandre

Publié 21 janvier 2013 par ladybarbotine

J’ai participé à un swap avec les BLS, et suite à mes souhaits, j’ai reçu 2 romans français d’urban fantasy. Voici, le 1er lu:

 

samhain

 

« J’ai découvert que la nuit d’Halloween pouvait vraiment être à la hauteur de sa réputation. Ce soir-là, mon existence a basculé dans les ténèbres, alors que je fêtais dignement mes dix-huit ans. Désormais, plus rien ne sera comme avant. Jamais. Mon nom ? Aliénor McKanaghan. Mon histoire ? Je ne la souhaite à personne. Nous avons tous une destinée, et la mienne… la mienne m’a menée tout droit en enfer. Je ne sais pas comment tout ça va se terminer, mais mon instinct me dit que ça sent le sapin… »

 

On trouve dans ce roman, tous les ingrédients pour une bonne série, oscillant entre lecture young adult et lecture adulte!!!!

L’histoire d’Allie est liée à une prophétie, qu’elle va découvrir au fil du livre, en même temps que nous. Puisque nous sommes dans de l’urban fantasy, notre héroïne devra concevoir qu’un monde parallèle existe bien.

Mais, Allie ne sera pas seule face aux entités démoniaques, toujours accompagnée de son ange gardien : milan (un vampire), de sorcières jumelles, et d’un ami « humain »sifflote

 

J’aurai juste aimé plus de développement de la romance ,l’auteur m’a confirmé que ce n’était pas une romance paranormale tristetant pis pour la grande sentimentale que je suis……

Les quelques ressemblances à un autre roman m’ont aussi perturbée, par exemple :

*la et le meilleurs amis d’Aliènor au début de l’histoire

*le choix d’une petite bourgade américaine

 

MAIS, que cela ne vous empêche pas de lire ce 1er opus d’une bonne série française, et de baigner dans l’univers fantastique d’Allie…….

CHARLEY DAVIDSON, TOME 3, D.Jones

Publié 21 janvier 2013 par ladybarbotine

Continuons avec un autre opus 3, celui de « charley davidson », que va-t-il arriver à notre faucheuse??????

 

charley-davidson,-tome-3-

Détective du paranormal. Faucheuse extraordinaire. Qu’importe. Chaley Davidson est de retour ! Et elle boit des quantités effarantes de caféine pour rester éveillée sinon, à chaque fois qu’elle ferme les yeux, elle le voit : Reyes Farrow, en partie humain, en partie mannequin fils de Satan. Alors oui, elle l’a piégé dans son corps pour l’éternité, mais bon. Comment peut-elle résoudre un nouveau cas de personne disparue, gérer un médecin dirigé par son égo, calmer son avare de père et s’occuper d’un gang de motards avec des envies de meurtres quand le fils de Satan ne la laisse pas tranquille ?

 

Retour en fanfare pour Charley, toujours aussi à la marge!!!!  La relation plus que mouvementée entre Charley et le fils de satan nous occupe plus que l’enquête en fond…..

J’ai ri, je me suis énervée contre Charley, j’ai apprécié la présence constante de Cookie, et de l’oncle Bob, j’ai rêvé des ses étreintes avec cet amant diabolique.

 

Un roman égal aux autres, qui donne envie de lire la suite!!!!

 

 

 

Songe d'une Nuit d'été

Webzine culturel 100% féminin

Lulai Lis

découvrir et partager des livres

découvrir et partager des livres

Maria J. Romaley

Romancière de l'imaginaire. Livres, conseils, coups de coeur...

Plume de Cajou

découvrir et partager des livres

David Gandy -Source-

découvrir et partager des livres

JZB : Le mâle Suprême

découvrir et partager des livres

David Gandy -Source-

découvrir et partager des livres

Chapitre 32

découvrir et partager des livres

Les lectures de Cécile

découvrir et partager des livres